Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 09:53


 


Si vous échouez sur cette page, c'est que vous cherchez des exemples et des conseils pour rédiger CV et lettres de motivation. Mais comme vous avez pu le constater, trouver ce genre d'informations se révèle étonnamment ardu. Car les mots clés « CV » ou « lettre de motivation » ramènent parfois des résultats curieux.

 

Mon préféré, c'est lorsque vous tapez juste « CV » sur Google et que tout de suite apparaît un « Résultats d'image pour CV ». Vous cliquez dessus plein d'espoir et vous tombez sur le CV d'un certain Jan Kowalsky rédigé en polonais !

 

 


Mais à part ces liens non dénués d'humour, la plupart du temps, vous êtes immédiatement dirigé (avec compassion) sur des sites commerciaux où des « experts » vous dispensent leurs conseils avec la parcimonie d'un compte-goutte écossais.

 

 

On l'aura compris, étant donné la tension existant sur le marché de l'emploi en France, certaines personnes exploitent sans vergogne la peur du chômage qui règne parmi nous. Ils ont donc créé tout un marché, apparemment lucratif, autour de la rédaction de CV et de lettre de motivation.

 

 

 


Dans ce contexte, la stratégie commerciale adoptée par ces sites consiste à organiser la rareté de l'information sur ce sujet et de laisser sous-entendre qu'il existerait des « trucs » infaillibles ne se transmettant qu'entre initiés. Autrement dit, on appâte le pigeon par des conseils de bon sens en lui faisant croire par ailleurs à l'existence de formule magique ouvrant grand les portes de l'emploi, à cette seule condition de payer bien sûr.

 

 


Cependant, jusqu'à preuve du contraire, aucune recette magique ni aucune connaissance ésotérique n'a permis à qui que ce soit d'écrire LE CV ou LA lettre de motivation permettant de décrocher un emploi à coup sûr. Pour s'en convaincre, il suffit juste d'adopter un bref instant le point de vue du recruteur. Ce dernier reçoit plusieurs semi-remorques de CV par jour qui véhiculent tous le même message : « Employez-moi, je suis le meilleur ! ». C'est tout. Et dans cette masse, il est bien difficile de se distinguer, à moins de mentir effrontément en s'inventant des postes au MIT ou à Harvard.

 

 


Donc, pour ma part, je fais l'hypothèse que vous disposez déjà de toutes les qualités nécessaires pour rédiger ces documents, simplement, il semble que vous n'ayez pas très confiance en vous. C'est très mal. Soyez arrogant, fière et méprisant, surtout vis-à-vis des profiteurs qui veulent faire du fric avec vos angoisses. Par conséquent, je ne ferais sur le sujet que quelques remarques, tout en sachant que je n'ai pas la science infuse et que personne ne l'a.

 

 


D'abord, d'une manière générale, le CV a pour fonction de dessiner un profil correspondant à un poste. Je ne sais pas si vous voyez les jeux pour enfants où il s'agit de faire rentrer un carré dans un trou carré, une étoile dans un trou en étoile, un rectangle dans un trou en rectangle, etc. ? Parce que c'est à peu près ça qu'il s'agit de faire. Vous devez faire rentrer vos compétences dans le poste, mais si ça n'a pas la même forme, ça ne rentrera pas et c'est pas la peine de forcer !

 

 


Par conséquent, si vous postulez pour être tuteur dans une université, vos expériences avec les enfants apparaîtront quelque peu hors sujet dans la mesure où le public universitaire est généralement propre et peut aller tout seul aux toilettes. Et encore là, il peut y avoir un rapport avec l'enseignement, mais que dire des expériences qui n'ont pour le coup plus rien avoir du tout avec le poste, comme des expériences dans le secrétariat ou la culture maraîchère. Si une université recherchait une secrétaire ou un maraîcher, croyez bien qu'elle se serait fendue d'une seconde annonce pour le poste !

 

 


Ensuite, sur la forme du CV, personnellement, j'ai laissé tomber la présentation chronologique car elle n'a aucun sens. Or il s'agit précisément de donner du sens à votre CV par rapport à l'emploi proposé. Ainsi, je rédige mon CV par compétence. Là, il est bien difficile de dire quelles compétences mentionnées car cela dépend complètement de votre parcours et de l'emploi auquel vous postulez.

 

 

Par exemple, si vous postulez pour une alliance française, le profil sera généraliste. Il vous faudra donc indiquer vos expériences avec les enfants, les adolescents, les adultes, les entreprises, etc. Chacun de ces éléments formant une rubrique plus ou moins fournie de votre CV.

 

 


Autrement, comme l'indique Foxtrot dans Y'a-t-il des trucs et astuces pour un CV de prof de FLE ? sur son Fle z'merveilles, vous pouvez organiser votre CV selon les quatre compétences classiques : avez-vous une expérience particulière dans l'enseignement de l'expression orale (théâtre ?) ? l'expression écrite (cours de dissertation ?) ? la compréhension orale ? la compréhension écrite ? Avez-vous une expérience d'examinateur (particulièrement pour le Delf) ?

 

 

On l'oublie souvent, mais une rubrique « Expérience d'examinateur » a toute sa place dans un CV de prof. Mais c'est à vous d'être créatif pour trouver les rubriques qui vous correspondent le mieux. Par ailleurs, faites en sorte que les rubriques de votre CV soient illustrées de manière très concrète en indiquant par exemple les manuels que vous avez utilisés dans vos cours.

 

 


Enfin, je finirai par le conseil le plus important que j'ai à vous donner : ce n'est pas à vous mais à l'employeur de décider si vous êtes fait pour le poste ou non. Je vois trop de gens qui se disqualifie eux-mêmes d'entrée de jeu en disant : « De toute façon, je ne serais jamais pris ! » Ca, c'est du défaitisme éhonté ! On ne sait jamais ce qui peut se passer.

 

Par exemple, il se peut que les employeurs aient du mal à trouver une personne correspondant exactement au poste et ils vont alors prendre celle qui s'en rapproche le plus, et cette personne sera peut-être vous ! Donc pas de défaitisme. Envoyez vos CV sans hésitation. Et par-dessus tout : croyez en vous-mêmes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

hilal 01/02/2011 10:12


salut votre article est trés interessant , dites moi svp , est ce possible de me donner des informations supplémentaires sur les deux références bibliographiques que vous venez de citer "foxtro" et
sses livres allant dans ce sens , merci de me répondre .
nb:c'est trés urgant pour un travail universitaire .
Cordialement .


GEOFFRAY 10/05/2009 17:23

j'ai oublié : "le plus important" + subjonctif !!
sans rancune!

GEOFFRAY 10/05/2009 17:22

disqualifient (pluriel)!
pardon pour cette remarque, mais un article aussi pertinent ne mérite pas ce final !

Présentation

  • : ACIDE FLE
  • : Blog d’un prof de Français Langue Etrangère (FLE) proposant ses idées de cours ainsi que ses réflexions sur le métier de prof.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens