Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 14:09



3.1.1/ En premier lieu, donnez un titre à votre quizz comme par exemple : Les expressions idiomatiques françaises.







3.1.2/ Tapez la première question ("avoir le coup de foudre", c'est :) dans la case se trouvant juste en-dessous de celle du titre :






3.1.3/ Puis, inscrivez les réponses dans les cases situées encore en-dessous :






3.1.4/ Une fois les trois réponses tapez, cochez la bonne réponse dans la colonne de droite :






Avant d'aller plus loin, enregistrez votre travail pour ne pas le perdre. Pour ce faire, passez à l'étape suivante :

3.1/ Rédiger questions et réponses sous Hot potatoes

3.2/ Enregistrer un exercice sous Hot potatoes

3.3/ Visualiser un exercice Hot potatoes dans un navigateur

3.4/ Changer l'apparence d'un exercice sous Hot potatoes

3.5/ Insérer des images dans un quizz sous Hot potatoes

3.6/ Publier un exercice Hot potatoes sur Internet

Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 14:08


3.2.1/ Faites Fichier > Enregistrer ou cliquez sur l'icône suivante :






3.2.2/ La fenêtre Enregistrement du projet s'affiche et vous demande de nommer votre fichier. Faites le et cliquez sur Enregistrer :






3.2.3/ Puis, passez à la rédaction de la deuxième question en cliquant sur l'ascenseur situé dans la fenêtre Q :






3.2.4/ Voici l'ensemble des questions et réponses à taper. Les bonnes réponses sont suivies d'une étoile :

Q1/ "avoir un coup de foudre", c'est :
                   -être énervé
                   -tomber amoureux immédiatement *
                   -être électrocuté

Q2/ "poser un lapin", c'est :
                   - donner un rendez-vous et ne pas venir*
                   - aller au restaurant
                   - courir très vite

Q3/ "tomber dans les pommes", c'est :
                   - être maladroit
                   - être végétarien
                   - s'évanouir*

Q4/ "avoir un poil dans la main", c'est :
                   - être coiffeur
                   - être paresseux*
                   - être blessé

Q5/ "avoir le bras long", c'est :
                   - être fatigant
                   - être laid
                   - avoir beaucoup de relations*

Q6/ "se creuser la tête", c'est :
                   - avoir mal à la tête
                   - réfléchir très fort*
                   - être idiot

Q7/ "être haut comme trois pommes", c'est :
                   - être ridicule
                   - être gourmand
                   - être petit*

Q8/ "avoir la gueule de bois", c'est :
                   - être malade après avoir bu trop d'alcool*
                   - être bûcheron
                   - être malpoli

Q9/ "se mettre le doigt dans l'oeil", c'est :
                   - se tromper*
                   - n'avoir rien à faire de quelque chose
                   - être maladroit

Q10/ "donner un coup de téléphone", c'est :
                   - faire mal à quelqu'un
                   - licencier quelqu'un
                   - appeler quelqu'un par téléphone*

Q11/ "faire du lèche-vitrine", c'est :
                   - faire le ménage
                   - être dégoûtant
                   - faire les magasins*

Q12/ "perdre la tête", c'est :
                   - être mort
                   - devenir fou*
                   - être idiot

Q13/ "appuyer sur le champignon", c'est :
                   - accélérer*
                   - être écologiste
                   - manger beaucoup de légumes

Q14/ "casser les pieds", c'est :
                   - faire marcher quelqu'un pendant longtemps
                   - ennuyer quelqu'un*
                   - faire partir quelqu'un

Q15/ "être chouette", c'est
                   - être ridicule
                   - être bizarre
                   - être super*

 



Une fois l'ensemble des questions et des réponses entrées dans le programme, vous pouvez visualiser le quizz dans votre navigateur. Pour cela, passez à l'étape suivante :






3/ CREER DES EXERCICES INTERACTIFS AVEC HOT POTATOES EN FLE



3.1/ Rédiger questions et réponses sous Hot potatoes

3.2/ Enregistrer un exercice sous Hot potatoes

3.3/ Visualiser un exercice Hot potatoes dans un navigateur

3.4/ Changer l'apparence d'un exercice sous Hot potatoes

3.5/ Insérer des images dans un quizz sous Hot potatoes

3.6/ Publier un exercice Hot potatoes sur Internet
Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 14:07


3.3.1/ Cliquez sur l'icône Créer la page web :






3.3.2/ Le programme vous demande alors d'enregistrer à nouveau le fichier. Cliquez simplement sur Enregistrer :






3.3.3/ Le programme vous demande si vous vous voulez remplacer le fichier existant. Cliquez sur oui :






3.3.4/ La fenêtre Voir ou télécharger l'exercice s'affiche. Cliquez sur Voir l'exercice dans mon navigateur. L'exercice s'affiche normalement dans Firefox :






A présent, vous pouvez choisir les couleurs dans lesquelles apparaîtra votre exercice. Passez à l'étape suivante :






3/ CREER DES EXERCICES INTERACTIFS AVEC HOT POTATOES EN FLE



3.1/ Rédiger questions et réponses sous Hot potatoes

3.2/ Enregistrer un exercice sous Hot potatoes

3.3/ Visualiser un exercice Hot potatoes dans un navigateur

3.4/ Changer l'apparence d'un exercice sous Hot potatoes

3.5/ Insérer des images dans un quizz sous Hot potatoes

3.6/ Publier un exercice Hot potatoes sur Internet
Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 14:06



3.4.1/ Faites Option > Configurer Aspect page Web :






3.4.2/ La fenêtre Fichier de configuration apparaît. Cliquez sur l'onglet Apparence. Vous pouvez alors modifier les couleurs de l'exercice via les icônes "arc-en-ciel" :






3.4.3/ Par ailleurs, les consignes peuvent apparaître en anglais par défaut. Pour les mettre en français ou pour modifier les consignes, cliquez sur l'onglet Messages :






A présent, vous allez insérer des images dans l'exercice afin de le rendre plus attrayant. Ces images sont issues en grande majorité du site Bonjour de France :







3/ CREER DES EXERCICES INTERACTIFS AVEC HOT POTATOES EN FLE



3.1/ Rédiger questions et réponses sous Hot potatoes

3.2/ Enregistrer un exercice sous Hot potatoes

3.3/ Visualiser un exercice Hot potatoes dans un navigateur

3.4/ Changer l'apparence d'un exercice sous Hot potatoes

3.5/ Insérer des images dans un quizz sous Hot potatoes

3.6/ Publier un exercice Hot potatoes sur Internet
Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 14:05



3.5.1/ Vous allez tout d'abord télécharger les images de ma clé usb vers votre ordinateur. Une fois ceci fait, placez votre curseur dans la réponse C, juste derrière "être électrocuté".





3.5.2/ Cliquez sur l'icône suivante pour trouver les images téléchargées sur votre ordinateur :






3.5.3/  La fenêtre Ouvrir s'affiche. Allez dans Bureau, puis sélectionnez Images HP :






3.5.4/ Les images sont rangées dans leur ordre d'apparition dans l'exercice. Si vous voulez voir les images, cliquez sur l'icône suivante et sélectionnez Miniatures :






3.5.6/ Sélectionnez la première image 1 foudre. Cliquez sur Ouvrir :






3.5.7/ La fenêtre suivante apparaît. Cliquez simplement sur OK :






3.5.8/ L'image est insérée et apparaît en langage html. Regardez à quoi ressemble votre exercice avec la visualisation (Cf. 3.3/ Visualiser un exercice hot potatoes dans un navigateur) :






Passez à l'étape suivante :






3/ CREER DES EXERCICES INTERACTIFS AVEC HOT POTATOES EN FLE



3.1/ Rédiger questions et réponses sous Hot potatoes

3.2/ Enregistrer un exercice sous Hot potatoes

3.3/ Visualiser un exercice Hot potatoes dans un navigateur

3.4/ Changer l'apparence d'un exercice sous Hot potatoes

3.5/ Insérer des images dans un quizz sous Hot potatoes

3.6/ Publier un exercice Hot potatoes sur Internet



Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 14:04


3.6.1/ Cliquez sur l'icône Crée la page web :






3.6.2/ La fenêtre Voir ou télécharger l'exercice s'affiche après deux autres fenêtres où vous aurez cliqué sur OK. Cliquez sur Télécharger l'exercice sur le site de hotpotatoes.net :






3.6.3/ La fenêtre connexion à www.hotpotatoes.net s'affiche. Tapez un nom d'utilisateur et cochez Créer un compte provisoire sur hotpotatoes.net. Cliquez ensuite sur OK :






3.6.4/ La fenêtre Téléchargement du fichier apparaît. Puis une fenêtre Information s'affiche et vous indique votre mot de passe :






3.6.5/ Dans la fenêtre Sélectionner une classe, Class 1 et Rendre la page publique sont sélectionnés. Cliquez simplement sur OK :






3.6.6/ La fenêtre JQuiz apparaît et vous indique l'adresse internet de votre exercice. Cliquez sur OK :






3.6.7/ Le programme vous demande alors si vous souhaitez voir votre exercice. Cliquez sur OK et votre quizz s'affiche dans Firefox. Marquez cette page pour pouvoir retrouver facilement votre exercice :







3/ CREER DES EXERCICES INTERACTIFS AVEC HOT POTATOES EN FLE



3.1/ Rédiger questions et réponses sous Hot potatoes

3.2/ Enregistrer un exercice sous Hot potatoes

3.3/ Visualiser un exercice Hot potatoes dans un navigateur

3.4/ Changer l'apparence d'un exercice sous Hot potatoes

3.5/ Insérer des images dans un quizz sous Hot potatoes

3.6/ Publier un exercice Hot potatoes sur Internet
Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 13:10


 

Le web 2.0 renvoie à une mutation majeure du réseau, fruit d’un jeu subtil entre une réflexion sur le fonctionnement d’Internet et certaines avancées technologiques. Cette évolution étant actuellement en cours, fournir une définition du web 2.0 s’avère un défi intellectuel difficile à relever. Nous pouvons cependant émettre quelques remarques illustrées par cette représentation issue de blog.aysoon.com.

 


 

Tout d’abord, nous pouvons appréhender ce qu’est le web 2.0 par contraste avec le fonctionnement antérieur du réseau. Ainsi, auparavant, Internet fonctionnait de manière unilatérale. Une personne disposant de connaissances informatiques relativement avancées mettait en ligne des données que les internautes pouvaient consulter. Désormais, grâce à des applications telles que les blogs, tout un chacun peut accéder au statut de producteur de données. La première caractéristique du web 2.0 se révèle donc être l’aisance à créer des sites.

 


Cette facilité dans la production de pages web a entraîné une explosion du nombre de sites personnels, qui a elle-même entraîné une interaction accrue entre les internautes partageant des centres d’intérêts jusqu’à aboutir à des « réseaux sociaux », c’est-à-dire à des communautés virtuelles. Ceci est une deuxième caractéristique du web 2.0, tant du côté des producteurs d’informations que des consommateurs, il ne s’agit plus d’internautes isolés mais de communautés.

 


L’internaute ne se cantonne donc plus au rôle de simple lecteur, il est devenu aujourd’hui un organisateur et un producteur d’informations. Concrètement, chaque site du web 2.0 devient un portail, c’est-à-dire un annuaire contenant des liens vers d’autres sites. Le centre de gravité du réseau s’est donc déplacé de sites institutionnels qui concentraient autrefois tous les liens vers les sites personnels ou communautaires qui multiplient ses liens. Ce qui aboutit à une décentralisation totale des entrées dans le réseau. Vous pouvez rejoindre n’importe quels sites de la communauté par n’importe quels sites de la communauté.

 


Mais pour que ces groupes d’internautes puissent exister de cette manière, il est impératif d’organiser une communication fluide et rapide entre tous les membres de la communauté. Cet échange d’informations s’effectue via les flux RSS (Really Simple Syndication). Concrètement, du côté du blogeur : lorsque il publie un article, un lien est inséré sur un flux RSS, c’est-à-dire sur une page spéciale de son blog. Cette page se présente sous la forme d’une série de liens constitués du titre de l’article suivi des premiers mots du texte. Du côté de l’internaute, celui-ci dispose d’une application spéciale qui va consulter automatiquement ce flux RSS. Mais comment cette consultation s’effectue ?

 


Une première solution fut d’envoyer automatiquement les mises à jour par courriel, mais ceci avait l’énorme inconvénient de surcharger les messageries. Aussi a-t-on crée les agrégateurs de contenu. Cette application permet de réunir plusieurs flux RSS sur une même page web. Les mises à jour des différents sites sont automatiquement détectées et envoyées à l’internaute en temps réel sur ce site internet. Ce dernier n’est donc plus contraint d’aller consulter tous les jours chacun de ses sites favoris ni d’encombrer sa messagerie de courriels en trop grand nombre. Ce qui est un gain de temps dans la consultation des différentes sources d’informations. Ainsi, une troisième caractéristique est la très grande fluidité des informations à travers le réseau. L’internaute est informé en temps réel de toutes les mises à jour d’un site.

 


En résumé, le web 2.0 peut être caractérisé par la grande facilité à produire des pages web, la constitution de communautés et une grande fluidité dans l’échange des informations entre les membres de ces groupes. Ces éléments tendent à faire penser que le fonctionnement du réseau s’achemine de plus en plus vers une forme de démocratie participative.

 



4/ Qu'est-ce que le web 2.0 ?

4.1/ "Web 2.0", un nom problématique

4.2/ Comment activer un univers sur Netvibes ?


4.3/ Comment créer un portail fle sur Netvibes ?

 

 

Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 13:09



L’étiquette « web 2.0 » se révèle être un fort mauvais nom de baptême tant il nous contraint à penser l’évolution du réseau selon un certain point de vue. Car parler de web 2.0, et donc de web 1.0, fait directement référence à la manière dont les informaticiens nomment les différentes versions d’un logiciel. La version 1.1 d’un programme désigne la première modification mineure de la version initiale, 1.2 la deuxième, 1.3 la troisième, etc. Et on ne passe à la version 2.0 qu’en cas de modification majeure du programme.


 

Appliqué au web, cela sous-entend donc qu’il existerait une solution de continuité entre la web 1.0 et le web 2.0. Mais, qu’il s’agisse d’un programme ou du web, ce saut qualitatif est-il si clair que cela ? Peut-on déterminer avec netteté ce qui différencie une modification mineure d’une modification majeure ? Autrement dit, le passage de la version 1.0 à la version 2.0 se fait-elle de manière continue ou discontinue ?


 

Le choix de l’une ou l’autre solution est d’importance car il détermine complètement notre vision du réseau. Dans le premier cas nous sommes dans le cadre d’une progression linéaire et le web 2.0 doit être vu comme le fils légitime du web 1.0. Dans le second cas, nous sommes en présence d’une révolution et le web 2.0 a pour vocation de tuer le père.


 

Par ailleurs, l’appellation numérique nous place à l’échelle d’un programme, c’est-à-dire d’une seule entité. Or le web ne se résume pas à une seule entité, mais à une infinité d’entités, qui plus est de natures très différentes, certaines sont de natures informatiques (les navigateurs, les flux RSS, les agrégateurs, etc.) d’autres sont de natures humaines (programmeurs, blogueurs, internautes, etc.). Dans ces conditions, pour que l’étiquette web 2.0 soit valide, il faut qu’elle puisse englober l’ensemble du réseau. Le fait-elle ?


 

A l’évidence non, le label web 2.0 ne recouvre qu’une partie du réseau. Car si on définit le web 1.0 par le statisme des pages, alors il existe un nombre considérable d’éléments qui ne sont pas web 2.0, qui n’ont pas à l’être et qui ne le seront jamais. Car si le dynamisme des pages web est essentiel pour les sites d’actualités, inversement, le statisme se révèle un atout précieux pour les dictionnaires ou les encyclopédies.

 


Autrement dit, toutes les informations ne sont pas à mettre sur le même niveau et n’ont pas un traitement identique sur la toile. Ainsi, lorsqu’il s’agit de conserver des informations comme l’histoire de France, les caractéristiques du web 1.0 sont nécessaires et, lorsqu’il s’agit de renouveler les informations concernant les dernières frasques de Paris Hilton, c’est le web 2.0 qui s’impose.


 

Si l’on définit encore le web 1.0 par le fait qu’un seul internaute administre un site au lieu d’une communauté entière, cela n’est pas non plus nécessairement un mal comme l’indique les problèmes de la communauté wikipédia en ce qui concerne la rédaction collective d’article et les effets de lobbies en son sein. Par conséquent, les caractéristiques du web 1.0 ne sont pas forcément tous des défauts. Inversement, les traits du web 2.0 comme la collaboration ne sont pas nécessairement des avantages.

 


Mais pourquoi sommes nous amené à voir une contradiction entre le web 1.0 et 2.0 ? Parce qu’une telle étiquette présuppose que le système des entités connu sous le nom de web 2.0 est un progrès définitif vis-à-vis du web 1.0 et a pour vocation de le remplacer. Mais le web 1.0 et 2.0, de fait, ne semblent pas entretenir ce type de rapport conflictuel. Bien au contraire, il se complètement mutuellement.


 

Ainsi, nous pouvons définir Wikipédia comme un site web 1.0 géré par une communauté d’internaute 2.0. Plus précisément, le fonctionnement collaboratif est d’ordre 2.0, mais le résultat, c’est-à-dire une encyclopédie ayant pour vocation à conserver l’information, est d’ordre 1.0. Par conséquent, si nous voulons comprendre les évolutions du web correctement, il semble impératif de ne pas opposer le web 1.0 au web 2.0.

 
 



4/ Qu'est-ce que le web 2.0 ?

4.1/ "Web 2.0", un nom problématique

4.2/ Comment activer un univers sur Netvibes ?


4.3/ Comment créer un portail fle sur Netvibes ?

 

 

Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 13:08

Nous allons créer un « univers », c’est-à-dire un portail Internet regroupant plusieurs flux RSS grâce à Netvibes. Précisons que les applications du web 2.0 ontété conçues avant tout pour traiter les pages dont le contenu change fréquemment, néanmoins, il est possible d'intégrer les pages statiques du web 1.0.

 

L’intérêt majeur pour nous est donc de faire accéder les apprenants à des documents authentiques. Vous pouvez voir un tout petit exemple de ce qu’il est possible de faire en consultant l’univers que j’ai créé :

 
ACIDE FLE GALAXIE






4.2.1/ Allez sur la page générale de Netvibes et cliquez sur Connexion en haut à droite :






4.2.2/ La fenêtre suivante s'affiche. Cliquez sur M'enregistrer. Une seconde fenêtre s'ouvrira et vous devrez indiquer votre courriel ainsi qu'un mot de passe de votre choix pour vous connecter à Netvibes :







4.2.3/ Ensuite, cliquez sur Créer votre page publique.  :







4.2.4/ Vous devrez ensuite confirmer votre courriel, indiquer votre profil public, et choisir votre adresse publique :






4.2.5/ A l'issue de ces trois opérations, vous devez créer votre "univers", c'est-à-dire le portail que vos étudiants consulteront. Pour cela, cliquez sur Activer mon univers en haut à gauche de l'écran. L'application vous invite alors à consulter votre messagerie pour l'activation de votre portail.






4.2.5/ Consultez votre messagerie personnelle. Deux courriels de Netvibes ont dû vous être envoyés. Vous n'avez plus qu'à cliquer sur le lien contenu dans le second courriel pour activer votre page publique :






A présent, passez à l'étape suivante :





4/ Qu'est-ce que le web 2.0 ?

4.1/ "Web 2.0", un nom problématique

4.2/ Comment activer un univers sur Netvibes ?


4.3/ Comment créer un portail fle sur Netvibes ?








Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 13:06


4.3.1/ A partir de votre messagerie électronique, vous devez aboutir à une page comme ci-dessous. Cliquez sur Ajouter du contenu pour commencer à remplir votre portail :






4.3.2/ Cliquez sur Explorer les catégories. Une large gamme de sites vous est proposéé. Vous pouvez cliquer sur Musique par exemple, et choisirent les liens qui vous semblent le plus pertinents pour vos apprenants.






4.3.3/ Vous pouvez également inclure dans votre portail des sites que vous connaissez et qui ne sont pas dans les listes proposées. Mais il est impératif que le site en question soit un fil RSS. Pour cela, cliquez sur Ajouter un flux et tapez l'adresse internet du site désiré :






4.3.4/ Pour ajouter un flux ou exporter une catégorie, il vous suffit de faire clique gauche maintenu et de faire glisser l'icône sur votre onglet. Pour modifier un onglet ou le supprimer, cliquez sur la flèche se trouvant juste à côté du titre. Une barre apparaît vous permettant de changer le nom de l'onglet ou de le supprimer (bouton à l'extrême droite) :






4.3.5/ Pour créer un nouvel onglet, il vous suffit de cliquer sur Nouvel onglet se trouvant à droite des onglets déjà créés :






4/ Qu'est-ce que le web 2.0 ?

4.1/ "Web 2.0", un nom problématique

4.2/ Comment activer un univers sur Netvibes ?


4.3/ Comment créer un portail fle sur Netvibes ?

Repost 0

Présentation

  • : ACIDE FLE
  • : Blog d’un prof de Français Langue Etrangère (FLE) proposant ses idées de cours ainsi que ses réflexions sur le métier de prof.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens